Volkswagen TOUAREG LE PLUS VOLONTAIRE Sur le plan dynamique, c’est de la dynamite

Inutile de lorgner sur le V8 TDI de 421 ch, dont la commercialisation n’est pas prévue en France à ce jour. Les 286 ch de son homologue V6 suffisent déjà amplement. Ce bloc 3.0 délivre 600 Nm pour garantir des accélérations vigoureuses, comme en témoigne le 0 à 100 km/h annoncé en 6”1. La mécanique démontre ainsi une poigne lui permettant de supporter un poids maxi remorquable porté à 3,5 tonnes. Ça tombe bien, près de deux-tiers des clients équipent leur Touareg d’un crochet d’attelage. Cela dit, à bord, rien n’évoque le transport de marchandises. Les écrans se multiplient et étendent leur superficie, en particulier sur les finitions hautes. Face au conducteur, la vision tête-haute s’ajoute désormais à un combiné d’instruments digital de 12”3, tandis que la planche de bord intègre une immense interface multimédia de 15”, tactile et dotée du contrôle gestuel.Si le plus célèbre nomade du marché automobile arrive en si bonne place au sein de notre classement, c’est parce que nous souhaitions le récompenser de ses efforts récents. Cette troisième génération accomplit un véritable bond en avant sur le plan dynamique, quitte à renoncer encore un peu plus à ses capacités tout-terrain. En y mettant les moyens, la transmission intégrale 4Motion s’associe à une suspension pilotée, à des barres antiroulis débrayables et à quatre roues directrices. Au volant, difficile de se douter que ce SUV flirte, dans le meilleur des cas, avec les 2 tonnes sur la balance. Son entrain n’atteint pas celui de son cousin de chez Porsche, le Cayenne, construit sur la même plateforme, mais son flegme demeure intact jusqu’à des allures vraiment peu raisonnables.Comme si cette sophistication ambiante et le confort prodigué par l’amortissement ne suffisaient pas, les sièges accentuent cette sensation d’opulence ; ils peuvent être chauffants, ventilés, massants et disposer de bourrelets de maintien ajustables électriquement.UN BÉMOL ? Le Touareg fait toujours l’impasse sur une version 7 places, réservée à son autre parent proche, l’Audi Q7, dont le restylage est imminent.