USURPATION D’IDENTITÉ

Non, cette Focus n’est pas un crossover comme Ford le crie à tout bout de champ. Il s’agit, tout simplement, d’une finition à la présentation spécifique, comprenant des passages de roues marqués et des protections de soubassement à l’avant et à l’arrière. Si elle peut se montrer moins réticente à emprunter un chemin, grâce à ses deux modes de conduite (chemin et terrain glissant) et sa garde au sol légèrement rehaussée (+ 3 cm), elle demeure une deux roues motrices (traction), qui affiche, avant tout, un style différent permettant de se démarquer des autres Focus. Elle en reprend d’ailleurs les nombreux qualités et défauts, comme un comportement routier très sain, une habitabilité large et un 1.5 Ecoboost vaillant, mais malheureusement associé, ici, à une boîte automatique à huit vitesses, qui souffre d’une mauvaise gestion en se montrant parfois brutale. Facturée au même prix que la finition sportive ST, cette Active coûte 750 € de plus qu’une Focus Titanium, déjà richement équipée. _ PAR S. LARROUMET, PHOTO DR