Renault ZOE 90 % des propriétaires en sont satisfaits

L’INFO EN : présente sur le marché de l’occasion, la Zoe s’affiche à des tarifs intéressants. De quoi faire de belles affaires. Mais attention à la location mensuelle des batteries !En Europe, la Renault Zoe est la voiture électrique la plus vendue. Elle doit son succès à son pragmatisme, son ancienneté, ses aspects pratiques et ses tarifs. Si le prix de base affiché par le constructeur (23 200 €) s’accompagne d’une location mensuelle des batteries, fixée à un minimum de 69 €, la Zoe peut aussi être achetée à partir de 32 100 €, desquels 6 000 € de bonus administratif seront déduits. Lancée en 2013, la française a évolué à plusieurs reprises, d’abord en accueillant une plus grosse batterie, de 40 kWh, capable de l’emmener sur 260 km réels, puis, en profitant d’une puissance revue à la hausse, en version R110. Bridée à 135 km/h, la Zoe n’a pas vocation à rouler vite ; c’est pour les trajets quotidiens, en ville comme en campagne, qu’elle brille par sa compacité, sa maniabilité et son agrément. Sa suspension se montre toutefois trop ferme et sa finition est imparfaite, mais la polyvalence de cette citadine 5 places électrique, qui roule en silence, fait le bonheur de ses propriétaires : le taux de satisfaction client est de 90 %, un record pour la marque au losange.UN BÉMOL ? La Zoe actuelle met du temps à se recharger. Comptez 15 heures sur une borne Autolib, un minimum de 2 h 40 sur une borne 22 kW, et au moins 1 h 40 sur une borne 43 kW.Forte de son expérience, la Zoe évolue profondément : une nouvelle génération est prévue en septembre 2019, avec d’importantes modifications esthétiques et un nouvel intérieur. Elle embarque une batterie d’une capacité de 52 kWh, profite d’une puissance de 136 ch, et surtout, d’une autonomie allongée à 390 km, selon le cycle d’homologation WLTP. Les temps de charge vont également être revus à la baisse. De quoi voir arriver les concurrentes Peugeot e-208, Volkswagen e-Up! et Honda e avec plus de sérénité.