MISSILE SOLAIRE

Bon compromis entre une Porsche 911 Cabriolet et une Mercedes Classe S dĂ©couvrable, cette M850i apparaĂźt bien plus polyvalente que le coupĂ©.Si cette dĂ©clinaison ne battra sans doute pas de record de vente, son homogĂ©nĂ©itĂ© globale peut nĂ©anmoins faire hĂ©siter avec un coupĂ© affichĂ© 8 000 € de moins. Une somme finalement anecdotique Ă  ce niveau de prix, puisque ce cabriolet M850i XDrive dĂ©bute Ă  132 750 €, quand une 911 Carrera 4S Cabriolet, plus sportive et forte de 450 ch, demande, elle, 144 575 €. _Alors que le marchĂ© des cabriolets haut de gamme reste anecdotique en France, il offre pourtant un choix consĂ©quent aux adeptes de fastueuses balades cheveux au vent. C’est le cas avec la BMW SĂ©rie 8, aussi Ă©lĂ©gante avec que sans son remarquable couvre-chef, escamotable en 15 petites secondes. Sur les superbes routes du sud du Portugal, et Ă  bon rythme, notre SĂ©rie 8 a fait preuve d’une excellente insonorisation, en tout cas, proche de celle proposĂ©e sur le CoupĂ©. Autre bonne nouvelle, une fois dĂ©capotĂ© et filet anti-remous en place, les turbulences aĂ©rodynamiques sont parfaitement gĂ©rĂ©es aux allures lĂ©gales. En contrepartie, il vous faudra sacrifier les deux petites places arriĂšre, dontles dossiers trĂšs droits (mais rabattables) ne sont guĂšre accueillants. Un lieu commun dans cette catĂ©gorie, oĂč les places arriĂšre sont souvent cantonnĂ©es Ă  de la simple figuration, exception faite de la Mercedes Classe S Cabriolet, plus spacieuse, mais aussi, plus volumineuse (5,03 m contre 4,85 m pour notre M850i).LouĂ©e pour son dynamisme par le collĂšgue Romain Vannier, j’ai effectivement Ă©tĂ© trĂšs agrĂ©ablement surpris par cette variante cabriolet. MalgrĂ© un surpoids sensible de 125 kg, la rigiditĂ© est optimale. Vibrations inexistantes, prĂ©cision de la direction, l’ensemble est calibrĂ© pour solliciter la cavalerie. Ça tombe bien. Car avec 530 ch sous le capot, cette M850i ne manque pas de ressources. Son poids copieux (2 015 kg) n’altĂšre en rien ses performances (0 Ă  100 km/h en 3”9), impressionnantes. La motricitĂ© “intĂ©grale” ne gĂ©nĂšre aucun souci, et on sÂ’Ă©tonne mĂȘme du rythme imprimĂ© sur les petites routes vallonnĂ©es de l’Algarve. Sans offrir le tranchant d’une 911, cette “8” Cab n’a rien d’une pĂ©niche. Le train avant, bien aidĂ© par des pneus haute performance (Bridgestone S007, comme une certaine Aston Martin DB11…) mordent l’asphalte avec vigueur. Revers de la mĂ©daille, leur usure intervient rapidement au regard du kilomĂ©trage trĂšs raisonnable de notre boucle d’essai. Mais il faut reconnaĂźtre qu’ainsi chaussĂ©e, cette BMW offre un agrĂ©ment de haute volĂ©e. Le V8 biturbo, tout en poussĂ©e, et qui dispense une sonoritĂ© caverneuse, n’y est Ă©videmment pas Ă©tranger. Tout comme le confort au long cours offert par cette GT, Ă  l’habitacle Ă©lĂ©gamment prĂ©sentĂ© et dotĂ© d’un amortissement particuliĂšrement prĂ©venant.