Jaguar XF “1” 2008 à 2015, à partir de 13 000 €

Injustement méconnue sur notre marché, la XF représente une alternative bon marché aux sempiternelles allemandes, pour peu que l’on soit sensible au charme britannique. Restylée fin 2011, cette première génération est une parfaite synthèse de l’esprit Jaguar. Ligne atypique, et sans esbrouffe, habitacle confortable, plein de charme et de personnalité, même si les traditionnels placages en bois se sont raréfiés. Les qualités routières n’ont rien à envier à la concurrence, tant s’en faut, avec un châssis qui allie dynamisme et rigueur, au bénéfice du plaisir de conduite, de haut niveau, propulsion ou intégrale, selon les versions et les générations. Habitabilité assez quelconque au regard du gabarit (près de 5 mètres de long). Version break, Sportbrake, depuis 2012. Moteurs 4-cylindres essence (240 ch) ou diesel (163 et 190/200 ch), ou V6 essence de 238 ou 240/340 ch (turbo), V8 385 416 510/550 ch, et V6 diesel de 207, 240 ou 275 ch.Malgré un certain nombre de problèmes, essentiellement sur les diesels, cette Jaguar n’a rien à envier aux allemandes.• Moteurs diesel : perte de puissance (selon la motorisation, refroidisseur d’air de suralimentation, faisceau ou collecteur échappement, turbo…) : fuite d’huile sur turbo 3.0 D.• Transmission : des cas d’usure du différentiel arrière, à remplacer ; blocage du levier de vitesses ou allumage du témoin.