Ford MUSTANG LE MYTHE ABORDABLEIl faudrait être fou pour s’en priver !

Pour seulement 200 € de plus qu’une anonyme Focus, il est possible de repartir de chez votre concessionnaire Ford au volant d’une Mustang, autrement plus mythique. Il faudrait donc être fou pour s’en priver ! D’accord, c’est une vision un peu simpliste des choses. La Focus en question n’est rien de moins qu’une RS. Et pour un peu plus de 40 000 €, la fameuse “poney car” se contente d’un banal 4-cylindres turbo, qu’elle partage, d’ailleurs, avec la compacte précitée. Il n’empêche que pour ce prix, il est assez rare d’accéder aux fondamentaux d’une véritable sportive : un moteur à l’avant, des roues motrices à l’arrière et, entre les deux, une boîte mécanique. Une transmission automatique est toutefois disponible en option. Certes, il faut encore débourser 8 000 € supplémentaires pour accéder au V8 de la GT. Mais, croyez-nous, le jeu en vaut plusieurs fois la chandelle. D’abord, parce qu’à moins de 50 000 €, un coupé animé par un tel moteur reste une “affaire”. Mieux encore, les joies du 8-cylindres n’ont, de toute façon, pas de prix. Incroyablement rond et d’une sonorité authentique, le “bon gros” 5.0 de 450 ch transforme n’importe quel trajet du quotidien en un road trip que l’on voudrait sans fin. D’un gabarit à l’américaine, la Mustang n’a pas grand-chose de la parfaite citadine, c’est vrai. Sauf que sa facilité de prise en mains, son vrai coffre et ses deux places arrière d’appoint en font une icône polyvalente.L’INFO EN : pour 4 000 € de plus que le coupé Fastback, la Mustang se mue en un cabriolet à toit de toile.UN BÉMOL ? Seuls 82 unités de la très belle Bullitt, hommage au film éponyme et 10 ch plus puissante que la GT “normale”, ont été réservées au marché français. Cela dit, aussi réussie soit-elle, elle souffre, comme le reste de la gamme, d’un manque de raffinement à bord. Sans parler du malus écologique, assassin.Dans d’autres circonstances, plus extrêmes, cette génération fait définitivement oublier le cliché de la “muscle car” désemparée en dehors des lignes droites. Les trains roulants modernes, le châssis naturellement équilibré et les freins efficaces (signés Brembo sur la GT) apportent la rigueur nécessaire à une conduite sportive.