ÉLECTRO AIMANTE

Pour rentabiliser au maximum sa future plate-forme MEB, dédiée exclusivement aux véhicules électriques, le groupe Volkswagen entend ratisser large. Alors que Seat, Skoda et la firme de Wolfsburg s’apprêtent à lancer, dès 2020, leurs berlines compactes électriques, proches du gabarit d’une Golf, il semblerait qu’Audi leur emboîtera le pas peu de temps après. Avec une longueur de 4,30 m, ce concept AI :ME affiche peu ou prou le gabarit d’une A3. Seul son 1,52 m de haut (+ 10 cm) trahit son architecture électrique, en raison de l’implantation de la batterie sous le plancher. Pourtant, cette dernière joue la compacité, avec 65 kWh délivrés, tandis que la puissance du moteur n’excède pas 125 kW (environ 170 ch). Audi n’annonce aucune performance d’autonomie, mais précise que ce type de véhicule urbain évolue généralement entre 20 et 70 km/h, pour nous rassurer. Destinée prioritairement à la ville, l’AI :ME met en avant ses capacités de roulage autonome de niveau 4. Ainsi, hors agglomérations et autoroutes, le conducteur reprend la main, ou plutôt, le volant. Mais lorsque ce dernier se rétracte, pour passer le relais à l’intelligence artificielle, le conducteur dispose d’une tablette capable d’accueillir un PC portable ou de menus objets. De même, lui et ses passagers profitent d’un environnement dédié au cocooning, incarné par cet habitacle lumineux, où les matières végétales ont une place de choix, à l’image du lierre rampant qui agrémente chaleureusement le pavillon. _Alors que les USA s’apprêtent à accueillir les nouvelles S6 et S7 Sportback, gavées au V6 essence 450 ch, ces mêmes modèles devront se contenter, sur le marché européen, d’une motorisation diesel de 349 ch, saupoudrée d’une légère hybridation 48 V.